mercredi, 12 décembre 2018

Elle est grimpante ou retombante et pourra atteindre une hauteur de 2 mètres en une saison. Plantée en bacs, les municipalités les emploient en suspensions pour leur feuillage très tendre et retombant permettant d'"habiller" le bas des potées. 

La patate douce aime des terres très drainantes, souvent profondes et un peu humifères. Même si elle aime la chaleur, elle se satisfait d'une mi-ombre.

Pour la multiplier, on expose un tubercule placé sur un support humide à la lumière dès Avril. Elle produit alors des yeux comme la pomme de terre. On coupe alors ces jeunes boutures (germes) avec un talon de tubercule en Mai que l'on repique dans une terre sableuse. On installe des tuteurs si on veut la conduire en plante grimpante. Elle est envahissante en régions protégées comme l'Espagne, le Sud du Portugal et l' Algérie et forme alors de véritables tapis couvre-sol où rien d'autre ne pousse. Culture et entretien de la patate douce Elle demande un arrosage régulier durant la saison végétative et aime être fertilisée avec un compost dès qu'elle est en croissance. A la mi-Octobre, on prélève les tubercules qui devront être stockée à l'abri de l'humidité et de la lumière. Ennemis et maladies Les feuilles de patate douce peuvent être atteintes par l'oïdium.

 

Plus dans cette catégorie : « Surfinia Bégonias dragons »