lundi, 23 juillet 2018

 

A quoi rimerait le printemps si les effluves de lilas ne venaient pas chatouiller nos sens? Certainement à un jour sans soleil... Et puisque celui-ci daigne enfin faire son apparition, il est grand temps de s'intéresser à ces arbustes qui, à l'inverse des hirondelles, font le printemps.
Les Lilas blancs, violets, bleus, magenta, doubles, simples sont parmi les premières fleurs à nous gratifier de leur parfum. Ils embaument nombre de jardins aux climat continentaux, particulièrement les jardins français. Et Victor Lemoine, botaniste français de la fin du XIX° siècle, en créant plus de 64 cultivars de lilas (Syringa vulgaris), a fortement contribué à son essor à travers le monde. Car cet arbuste aux feuilles caduques à la floraison printanière est autrement plus connu à l'étranger sous le nom de "lilas français".
Ne dépassant généralement pas les 7 mètres de haut, il peut être envisagé au milieu d'un taillis qu'il surplombera de sa houppe parfumée. Ou en isolé, pour mettre en valeur son port majestueux et ses nombreux branchages, qui peuvent d'ailleurs devenir le cauchemar des jardiniers pas très à l'aise avec le sécateur. Il faut en effet procéder prudemment, car un lilas mal ou trop taillé aura alors des difficultés pour fleurir à la prochaine saison. Néanmoins cette coupe est indispensable. Et le lilas, pour conserver toute sa beauté mérite d'être taillé chaque année. Il s'agit d'intervenir juste après la floraison (jamais en fin d'hiver!) en s'attaquant aux branches mortes, cassées ou malades, sans oublier les branches nouvelles à moins de 30 cm du sol. Au final, on ne conserve qu'un bonne douzaine de tiges principales qui constitueront par la suite le port principal de la plante. Mais une fois plus âgée, il n'est pas interdit de lui laisser quelques-uns des drageons en place pour assurer le renouvellement des rameaux trop vieux. Pour favoriser un aspect florifère à la plante, veillez à supprimer les fleurs fanées avant qu'elles ne se transforment en fruits. De nouveaux bourgeons floraux prendront la suite.
 
Plus dans cette catégorie : « Houx Liquidambar »