vendredi, 30 octobre 2020

Les Loropetalum ou Loropétales sont des arbustes persistants qui se sont fait connaître des jardiniers sous les traits du Loropetalum chinense Fire Dance, le Loropétale de Chine à feuillage pourpre et fleurs rose vif, plus spectaculaire que le type qui fleurit blanc pur sur un feuillage vert foncé.

Ces arbustes offrent une belle floraison aux pétales découpés en fines lanières, dotés d’un léger parfum, en fin d’hiver ou en début de printemps. Cette floraison remonte parfois en fin d’été ou en automne, selon les variétés et le climat.  Non contents d’être très ornementaux, les loropétales sont aussi des arbustes faciles qui demandent peu d’entretien, et surfent sur la mode des petits jardins urbains et des balcons végétalisés. Offrez-leur une exposition au soleil doux ou à mi-ombre en climat chaud et un sol bien drainé, fertile. Moyennement rustiques (de -5 C° à -10C° selon les variétés) les Loropetalum demandent une situation abritée, dans les régions froides ils seront cultivés en pot et hivernés dans une pièce lumineuse comme un hall ou une véranda peu chauffée. Si leur préférence va aux sols frais et légèrement acides, ils sont relativement tolérants, ce qui permet de les adopter dans de nombreuses régions clémentes.

Les Loropetalum forment un genre restreint, proche de l’Hamamelis, limité à une ou trois espèces dont on cultive essentiellement l’espèce chinense. Ces arbustes de la famille des Hamamélidacées se rencontrent dans l’Himalaya, en Chine et au Japon. L’espèce chinense peuple les forêts et des taillis de Chine, des régions du nord et de l’est de l’Inde (région d’Assam) et une petite région à l’est d’Osaka (Ise). Elle pousse jusqu’à 1200 m d’altitude sur des collines rocheuses, et dans les bois clairs et secs. Assez frileuse, elle demande des étés longs et chauds afin que le bois soit bien aoûté pour supporter des gels jusqu’ à -10°C.

Les loropétales ont un port dense assez étalé pouvant atteindre 2 m en tous sens, avec des rameaux longs et souples. Avec le temps, ils pourront encore grandir – certains spécimens centenaires jamais taillés avoisinent les 10 m de haut ! Mais il existe des cultivars compacts comme ‘Ruby Runner’ qui ne dépassent guère 35 cm de haut sur 60 cm de diamètre et sont tout indiqués pour servir de couvre-sol au premier plan d’un massif ou occuper un pot au pied d’un arbuste érigé voire une suspension.

Le feuillage doté d’un limbe épais à court pétiole est constitué de petites feuilles entières, ovales et pointues, de 2 à 5 cm qui alternent sur un plan le long des fins rameaux horizontaux. Le feuillage demeure persistant en climat pas trop rigoureux. Les feuilles sont parfois rouges à l’éclosion, avant de virer au vert moyen quand les journées se rallongent. Certains cultivars comme ‘Red Tip’ demeurent pourpres tout au long de l’année.

Contrairement à celle de l’hamamélis, la floraison n’est pas ou peu parfumée, diffusant quelques effluves miellés tout en étant mellifère et nectarifère. Elle peut débuter en février et se terminer en avril selon les cultivars et la rigueur du climat, s’étalant sur environ 3 semaines. On peut observer une remontée pendant l’été si l’on s’abstient de tailler les rameaux en fin de floraison. Les fleurs peuvent recouvrir tout le feuillage et offrir un effet vraiment spectaculaire lorsque l’arbuste est bien installé et pousse dans de bonnes conditions. Munies de 4 longs pétales rubanéslégèrement vrillés, de 1 à 2 cm, elles sont groupées en corymbes serrés de 3 à 6 qui donnent l’apparence de petits pompons à l’aisselle des feuilles. Les cultivars à fleurs roses, rouges ou violacés sont particulièrement attrayants tant ils s’accordent avec les tons pourprés du feuillage. Les fruits sont des capsules velues brunes, ovoïdes de 8 mm de diamètre comportant 2 graines.

Appelé au Japon camélia d'automne, le Camellia sasanqua est un petit arbre aux fleurs simples, dont les pétales tombent facilement, formant sur le sol un tapis coloré, comme le font au printemps les fleurs de cerisier. Cultivé dans les jardins d'Asie depuis le VIIe siècle, c'est l'Impératrice Joséphine qui le mis à la mode en France. Sa jolie silhouette un peu irrégulière et plus souple que celle du Camellia du japon, lui donne parfois une allure japonaise. Ses petites fleurs très parfumées recouvrent ses branches souples, parfois dès septembre et durant de longs mois. L'apogée de leur floraison est en novembre et décembre. Les fleurs sont en général simples (contrairement aux camélias du Japon) ou semi-doubles. Elles sont aussi plus petites (de 3 à 5 cm de diamètre), mais surtout très odorantes, ce qui fait l'essentiel de leur charme. Les petites feuilles légèrement duveteuses se nuancent d'acajou sur les pousses printanières. Les Camellia sasanqua sentent le thé au jasmin, ce qui n'est pas si étonnant, le nom botanique du théier étant Camellia sinensis. On y retrouve aussi de délicieuses nuances sucrées de prune. Le mot sasanqua serait une variation phonétique d'un mot chinois signifiant "fleur de thé". Sa fleur est utilisée pour parfumer le thé dans certaines régions de Chine. Le parfum du "sasanqua" y est très prisé depuis de longs siècles siècles. Les formes semi-doubles sont plutôt moins parfumées que celles à fleurs simples.

Les Camellia sasanqua résistent-ils au froid ?

Contrairement à une idée très répandue, le camélia n'est pas un arbuste frileux. La plupart résistent à - 10 °C sans problème. Les sujets adultes résistent à - 20 °C. L'important est d'éviter les courants d'air froids, les alternances brutales de gel et de dégel et d'éliminer la neige qui casse facilement les branches et brûle les boutons. Le Camellia sasanqua nécessite une exposition ensoleillée pour bien fleurir. Il est fortement conseillé de le placer à labri des vents froids, car ses fleurs, qui résistent bien jusqu'à -3 °C, flétrissent au-delà, mais sans vraiment déparer l'arbuste. Au premier redoux, de nouveaux boutons s'ouvrent. Il faut un gel sévère, à des températures inférieures à -10 °C, pour abîmer les boutons bien fermés. Les camélias cultivés en pots seront protégés au niveau des racines par un voile enveloppant le contenant. Il est en effet important d'empêcher la terre de geler car les racines sont superficielles. Au jardin, un lit de feuilles sèches au pied de l'arbuste assure une protection idéale.

Qu'appelle-t-on floraison hâtive pour un camellia ?

La floraison des camélias s'échelonne sur six mois. Les époques moyennes de floraison peuvent être définies ainsi : Très hâtive : Septembre/Octobre/Novembre (essentiellement Camellia sasanqua). Hâtive : Novembre/Décembre. Mi-saison : Février/Mars. Tardive : Avril/début Mai. Comment cultiver un camélia dans un sol très calcaire ? Il y a deux techniques qui donnent d'excellents résultats : La culture en fosse consiste après avoir creusé un trou d'environ 1 m3, de la tapisser dune feuille de feutre (géotextile). Disposez au fond, un lit de gravier ou de mâchefer, afin de permettre à l'eau excédentaire de s'évacuer. Remplissez avec un substrat acide (mélange de terreau, sable et terre de bruyère). La culture en surélévation convient lorsque le sol est de mauvaise qualité et l'évacuation de l'eau naturellement difficile, voire impossible. Pour maintenir en place le substrat, construisez une retenue sur le sol (minimum 1 x 1 m). Des traverses de chemin de fer, des briques, des moellons conviennent bien. La hauteur de terre doit être de 50 cm environ. Cette méthode a l'avantage de pouvoir s'appliquer sur les sols rocheux, les terrains humides, les terrasses et de nécessiter beaucoup moins d'effort que le creusement d'une fosse.

Pourquoi les boutons floraux de mon camélia tombent-ils prématurément ?

La chute des boutons est le plus souvent attribuée à la sécheresse de l'atmosphère, ou au manque d'arrosage. Pour y remédier, il faut arroser copieusement chaque soir dès que la température ambiante atteint 25 °C et s'assurer que l'eau versée pénètre bien la motte de part en part. Binez régulièrement le sol pour le décroûter, en utilisant une petite griffe qui n'abîmera pas les racines superficielles. Bassinez le feuillage pour assurer une bonne hygrométrie.

Le saviez-vous ?

Au Japon, on considère le camélia comme le symbole d'une vie qui s'achève brusquement, en raison de la propriété qu'ont les fleurs de se détacher brusquement et entières quand elles fanent, au lieu de perdre leurs pétales les uns après les autres. À la suite du succès de " la Dame aux camélias " qui inspira aussi en 1853 l'opéra de Verdi " La Traviata ", il fut de bon ton de porter un camélia blanc à la boutonnière. Une tradition qui fut perpétrée jusque dans les années 30 par Coco Chanel. Dans le langage des fleurs, le camélia symbolise l'excellence, la fierté, l'abnégation et la modestie. Le camélia blanc exprime la beauté parfaite et clame : " je suis fier de votre amour ", de même que le camélia rose évoque aussi l'admiration. Le camélia rouge affirme une supériorité sans prétention ou le repentir. Le camélia à fleurs doubles souhaite bonne chance et voue de la gratitude, tout en disant : " je reconnais votre beauté " ou " je vous admire ". Offrir un camélia, c'est déclarer un amour parfait, reconnaître une relation sentimentale idéale.

   

Arbuste à feuillage caduc, étalé, aromatique (poivré). Donne au début de l'automne des épis dressés de glomérules de fleurs aromatiques, bleu violet pâle. 

Exposition au soleil. Sol léger, pauvre, pas trop sec à frais. Assez rustique, jusqu'à environ -7°C. 
Feuillage caduc. Port Ouvert. Intérêt automnal. Odorante. 

TAILLE (Mars-Avril) Tailler toutes les branches à 1/4 de leur longueur.  

Des tiges élégamment arquées, une superbe floraison automnale, une bonne résistance au froid… Ce sous-arbrisseau gagne à être mieux connu et installé au jardin ou sur la terrasse.

Ce genre d'hydrangea fleurit toujours sur le bois de l'année. Ils sont très faciles à reconnaître grâce à leurs grandes hampes florales de forme conique et de couleur blanche en été.

Originaire d’Amérique du Nord, l’hortensia à feuilles de chêne est superbe, par son feuillage, lobé comme un chêne, vert puis rouge à pourpre dès septembre, et par ses inflorescences blanches, dressées ou pendantes, en forme de cône, de juillet à octobre.

Le pélargonium est une plante généralement appelée, à tort, géranium. Bien que l'un et l'autre appartiennent à la même famille, il s'agit de deux plantes différentes.

 

Le bégonia tubéreux est une plante vivace mais non rustique, une des préférées des jardiniers pour sa floraison importante de juin aux premières gelées qui fait merveille dans les situation mi-ombragées.

15 cm. Tiges grêles, ramifiées. Petites feuilles ovales lancéolées, dentées, vert assez clair, formant une touffe dense. Petites fleurs (de 1 à 2 cm de diamètre) bleues à gorge blanche, parfois blanches ou roses.

Le bégonia semperflorens est une plante annuelle basse de 20cm de hauteur, si on la cultive dehors, exposée à des températures inférieures à 12°C. Elle fait une très bonne vivace en pot, persistante et très florifère. 

Taille d'automne

Spirée à feuilles de saule - Spiraea s…

Spirée à feuilles de saule - Spiraea salicifolia

Cette plante vivace, haute, présente des inflorescences roses et allongées Aussi nommée Spirée Cotonneuse au Québec.

Acanthe

Acanthe

    L'acanthe est une plante méditerranéenne dotée d' une floraison de toute beauté durant tout l'été. Ses grands épis de fleurs roses, mauves ou blanchesconviennent parfaitement aux massifs de fleurs.

Prunier

Mirabelle. Violette. Reine Claude La floraison du prunier a lieu en mars ou avril : les fleurs, de couleur blanche, sont décoratives et apparaissent sur les rameaux de l'année précédente.

Pyracantha

Pyracantha

  Le buisson ardent, outre son superbe feuillage, propose de magnifiques baies colorées à l’automne.   Le pyracantha se taille à l’automne et/ou au début du printemps, de manière modérée.

Eleagnus

Eleagnus

  L’eleagnus est un très bel arbuste d’ornement. L’entretien, la plantation et la taille annuelle sont autant de gestes qui amélioreront la croissance de votre eleagnus. Si vous souhaitez augmenter le nombre de...

Dictons de l'automne

Si en automne ne te lève matin, - A ton hiver, tu verras pauvre fin.

Pluie abondante pendant l'automne annonce printemps sec.

Fièvre qui vient pendant l'automne - Est bien longue ou la mort donne.

En septembre, si trois jours il tonne, - C'est un nouveau bail pour l'automne.  

Automne en fleurs - Hiver plein de rigueur.