samedi, 23 juin 2018

 

De la mi-juillet à la fin septembre, les fleurs jaune d’or de ce rudbeckia se succèdent sans arrêt.

 Qu’il pleuve ou qu’il vente, ses tiges solides résistent, offrant toujours un aspect soigné, ce qui n’est pas vraiment le cas des rudbeckias de grande taille qui cassent très facilement. Au fil des ans, la touffe s’est développée sagement, restant toujours aussi compacte et florifère, sans qu’on lui prodigue le moindre soin ! Même fanées, les fleurs conservent leur gros cœur noir et ne déparent pas la plante. Cette floraison généreuse est alliée à un caractère très souple et adaptable. En effet, ce rudbeckia se plaît dans toutes les terres ordinaires.

Plus dans cette catégorie : « Primevère Rudbeckia nitida »

Taille d'été

Prunier sauvage

L’arbre de prunier sauvage est la seule prune qui est originaire du sud-ouest. Hors il se trouve à l’état sauvage dans les domaines de la montagne, le long des clôtures...

Viburnum Pragense

  Arbuste très buissonnant, à feuillage vernissé. Fleurs blanches s'ouvrant à partir de boutons roses. Un des rares viornes persistant à floraison printanière. Très rustique. 

Spirée japonaise 'Anthony Watherer'

  La Spiraea japonica 'Anthony Waterer' se distingue des autres espèces principalement par sa floraison ici de longue durée. En effet celle ci dure tout l'été sur la forme de larges...

Dictons de l'été

Pluie du matin,En juillet est bonne au vin 

Juillet sans orage,Famine au village 

Été bien doux,Hiver en courroux 

Qui gèle en été, transpire en hiver, tournera vite ventre en l'air